épaisseur spéciale_Mesa de trabajo 1

20 AVRIL 2021

LA PAELLA VALENCIANA, BIENTÔT CLASSÉE BIEN CULTUREL

Le Département du Tourisme de la municipalité de Valencia, appuyé par les gouvernements des trois territoires de la Communauté de Valencia, les municipalités, les universités, les organismes culturels, restaurants et cuisiniers, comme Quique Dacosta (trois étoiles Michelin)) ou Ricard Camarena (deux étoiles), a sollicité la déclaration de Bien d’Intérêt Culturel (BIC) pour la «Paella valenciana. L’art d’unir et de partager.»

Les arguments avancés défendent le caractère «traditionnel, contemporain et représentatif de la société valencienne» de ce plat, qui constitue par ailleurs «un phénomène intégrateur».

Tous les organismes qui soutiennent la demande argumentent que la paella est un symbole identitaire du territoire valencien qui a perduré au fil des ans, se transmettant de génération en génération, et dont la propre élaboration a permis de conserver des coutumes.

Il s'agit par ailleurs d’un symbole culturel du territoire espagnol, qui est devenu un plat très reconnu à l’échelle internationale.

De plus, la paella est considérée comme un phénomène social, dans lequel la préparation et l’élaboration font intervenir une tradition et des coutumes et représentent un acte social: la fraternité, les réunions pour la préparer, la déguster et aussi la partager.  Pour certaines fêtes et traditions, elle rassemble autour d’elle des villages ou des villes entières. Autant de faits qui configurent pour les défenseurs de la paella un espace idéal pour mettre en valeur l’hospitalité, le bon voisinage, le dialogue interculturel et le respect qui caractérise notre terre.

C'est pourquoi le comité technique responsable a déterminé que la paella est un bien immatériel très précieux, avec une tradition historique et culturelle très importante dans tous les domaines, local, régional, national ou international.

L’adjointe au maire de Valencia, Sandra Gómez, a manifesté sa satisfaction pour la reconnaissance, pour « continuer à avancer et obtenir que la paella soit inscrite sur la liste du Patrimoine immatériel de l’humanité.

Plus qu’une recette ou un plat, la paella valenciana est un art de vivre et une manière de sentir la gastronomie comme une valeur qui nous appartient.

Une fois que la paella aura été déclarée BIC, l’étape suivante sera de la présenter au comité du Patrimoine de l’Unesco. Vous croyez qu’on y arrivera?

Vive la paella !

Retour haut de page